Articles

lonbsymptecom

Lombalgie

Douleur musculaire d’origines diverses au niveau des vertèbres lombaires.

mal-de-dos-et-musculation

Un exercice contre le «mal de dos» et les autres pathologies

Continuons notre découverte des effets positifs dont on peut bénéficier grâce à la pratique d’une activité sportive en salle de gymnastique. Nous nous occuperons brièvement de ce mal qui peut être considéré comme étant très largement
répandu : le mal de dos ou lombalgie.
D’après quelques recherches, le problème touche principalement les femmes.
En général, le type même du mal de dos se limite d’habitude à la région lombaire, c’est-à-dire le faisceau qui relie le tronc aux membres supérieurs et le bassin aux membres inférieurs. Cette région est fréquemment sollicitée et, si on n’a pas une bonne musculature pour y répondre, on arrive inévitablement à certains dysfonctionnements.
Si la lombalgie est due uniquement à un facteur musculaire, l’intervention du body building est non seulement utile mais
nécessaire.
La faiblesse des muscles qui agissent dans cette région, et qui permettent ainsi d’effectuer les mouvements corrects ou
de porter des charges épuisantes, peut être combattue par de simples exercices de gymnastique. Si la lombalgie est imputable à ce problème, il est démontré qu’un entraînement régulier est en mesure de résoudre ce type d’effet invalidant. Dans ce cas, il est recommandé de travailler le renforcement des abdominaux et des muscles postérieurs de la région lombaire.
Il est possible de rencontrer les mêmes problèmes de déséquilibre musculaire dans d’autres régions du corps, comme les épaules. La musculature, en effet, n’a pas pour seul rôle de faire se mouvoir l’articulation pour lui permettre d’effectuer les gestes quotidiens, mais elle doit aussi protéger cette même articulation en l’empêchant d’exécuter un mouvement excessif et donc dangereux.
Quand on est en présence d’une zone contractile fragilisée pour de multiples raisons, non seulement l’articulation est soumise à une action de plus grande amplitude, mais la tête des os qui la constituent peut être mise en contact avec les tissus mous composés par le muscle et les tendons, provoquant une douleur et un processus inflammatoire.
En ce qui concerne l’épaule, de plus en plus souvent, soit dans le milieu sportif soit dans la vie de tous les jours, on rencontre des personnes souffrant de douleurs qui limitent fortement les mouvements volontaires. Quand les causes d’un tel dysfonctionnement sont imputables à un déséquilibre musculaire qui agit dans la région d’une telle articulation, le recours au body building montre son efficacité pour restaurer l’équilibre et résoudre le problème en
renforçant la musculature qui fixe l’épaule.
Un autre problème facilement résolu avec l’aide des poids est la mauvaise attitude ou posture du tronc qui consiste à porter les épaules en avant en courbant la colonne vertébrale. Le terme correct est «hypercyphose dorsale», qui accentue la courbure du tronc sans arriver à une position excessive. Se rendre compte de sa mauvaise position et redresser volontairement les épaules pour reprendre une attitude correcte est une indication simple, pour comprendre que nous ne parlons pas de quelque chose de grave. Le véritable problème consiste pourtant au retour de la courbure de la colonne dès qu’on oublie de corriger sa position. Ceci est souvent dû à une mauvaise habitude de travail quotidienne et sportive ou aussi à l’âge et à l’inactivité motrice. Le remède est de travailler
avec la musculature postérieure du tronc, qui intéresse en outre la portion toujours postérieure des épaules.
Sans entrer dans des applications particulières, il existe un autre domaine d’application du body building qui vaut la peine d’être souligné: c’est celui de la restauration des capacités motrices. En conduisant à une reprise du volume et de la force musculaires, de multiples exercices exécutables avec des poids jouent un rôle dans la rééducation quand il est nécessaire de récupérer une fonction motrice correcte. On peut ainsi penser à une personne qui, après une intervention chirurgicale au genou, doit retrouver les faisceaux contractiles de tout le membre inférieur. On ne peut nommer ici toutes les applications similaires possibles.

Une autre catégorie dans laquelle le body building trouve un emploi utile est le renforcement général de la muscula-
ture chez les personnes souffrant d’une pathologie respiratoire chronique, de diabète sucré, du syndrome dïmmuno-
déficience acquise, ou encore chez des individus ayant des problèmes d’alcoolisme et d’anorexie nerveuse, diverses
pathologies d’origine neurologique, quelques troubles cardiaques, une insuffisance rénale et certains syn-
dromes tumoraux spécifiques.
Naturellement, le but de ce livre n’est pas d’approfondir telle maladie ou tel dysfonctionnement, mais il est normal de mettre également en évidence ce domaine, puisqu’il représente une preuve supplémentaire des innombrables bienfaits que l’on peut trouver dans l’exercice avec des poids.
Pour conclure, n’oublions pas que le body building peut avoir un autre avantage d’ordre psychologique. Combien de personnes subissent quotidiennement toutes sortes de stress? Il est désormais assuré que la majorité d’entre eux ne possèdent pas de soupape de sécurité pour évacuer ce qui a été accumulé et qu’un style de vie stressante où on ne pratique pas d’activité physique conduit à une multiplicité de facteurs de risques nocifs pour la santé.
Avec un entraînement en salle, au contraire, l’organisme produit diverses substances et crée une adaptation positive pour protéger la santé contre les facteurs stressants, sans compter la sensation de bien-être que l’on ressent à la fin d’une séance avec les poids.

D'autres mots-clés

surentrainement,myofibrille,www bodybuildingpartous com,clés de bras techniques debout,muscle posturaux,avant bras musculation,tendon cuisse poulet,sarcolemme,tissu épithélial cubique simple avec sa legende,fentes haltères.