images (1)

La durée d’une séance d’entraînement

Un sport comme le body building est très intense par rapport, par exemple, à une simple promenade. L’organisme
entier, et pas seulement les muscles concernés par les exercices, est soumis à un stress important. On se souvient que, pendant l’entraînement, le corps et les différentes faisceaux contractiles brûlent de l’énergie mettant en œuvre tous les mécanismes pour réaliser les prestations musculaires.
La littérature scientifique montre qu’il ne faut pas rester en salle de musculation plus de 50 minutes; cette durée devant être entendue comme celle effectivement utilisée pour faire les exercices (le temps passé à la douche
ne doit pas être compté! Si on dépasse cette indication, l’organisme entrera en crise, devant supporter le stress pendant trop longtemps. Si en outre, on dépasse de manière habi- tuelle les durées prévues, on abaissera la capacité du corps à exploiter ces processus qui mènent à l’hypertrophie et on l’empêchera, de façon chronique,
d’obtenir l’augmentation des volumes musculaires et des paramètres connexes, comme la force et la coordination. Il faut établir son programme d’entraînement en prévoyant des séances de 50 minutes comme suggéré ci-dessus. C’est seulement ainsi que la voie qui conduit à l’hypertrophie musculaire demeurera toujours ouverte.

Comments

comments