image005

Faire des exercices

De nombreux exercices relatifs au body building sont souvent effectués dans un contexte de rééducation ou encore dans d’autres sports, sans que les pratiquants ou les patients se rendent compte que ces «mouvements contre résistance» sont en réalité des exercices de body building.
Certains exercices ont été créés et répertoriés depuis plus de 60 ans, tandis que ce n’est que ces derniers temps, avec l’aide de la science, qu’on a cherché à évaluer lesquels étaient effectivement en mesure de stimuler concrètement l’hypertrophie musculaire. Un exercice doit respecter les actions destinées au muscle qu’on a l’intention de faire travailler, de façon à lui permettre de se raccourcir ou de s’allonger de façon complète, et les mouvements qui ne respectent pas un tel principe seront réputés insuffisants pour obtenir l’augmentation des volumes contractiles.
Les exercices présentés ici sont qualifiés par l’indication «complet» quand ils respectent pleinement les actions destinés aux muscles, ou «incomplet» s’ils s’écartent de ce présupposé.
On ne fera pas, au contraire, la distinction classique entre les exercices pour la masse et pour la définition. Habituellement, avec le mot masse, on entend une série de mouvements avec les poids qui permettent de
stimuler au maximum le processus de l’hypertrophie, tandis que, dans le second terme – définition -, on veut mettre en évidence ces gestes musculaires dont le résultat est de faire perdre en même temps la graisse. En réalité, il n’existe pas d’exercices qui puissent être regroupés selon ces principes; ce qui compte au contraire, c’est l’intensité nécessaire à l’accomplissement de l’activité motnce et éventuellement le régime alimentaire suivi.
Nous ne voulons pas dire que les exercices signalés comme «incomplets» sont bons à jeter, mais seulement qu’ils doivent être choisis en toute connaissance de cause et selon les besoins individuels. En général, la majeure partie des gens qui se rendent en salle ne sont pas des professionnels, mais simplement des amateurs ou des personnes qui veulent se remettre en forme; l’exécution des exercices en soi n’a donc pas un sens primordial, mais ils sont vus aussi comme un divertissement, pour connaître des sensations diverses à l’entraînement et obtenir de nouvelles stimulations pour se rendre â la salle de musculation. L’important alors est de savoir choisir selon son objectif personnel.

Paramêtres corrects de travail
– 6-12 répétitions par exercice
– 3 séries maximum par exercice
– 3 minutes de pause entre 2 exercées
– 60-60 % de la charge maximale a soulever
– Contracter musculaire rap
– Séance complote exécutée en 1 heure

 

 

Comments

comments