Exercices-Dos-l

Exercices pour le dos

La partie arrière du tronc est constitué d’un ensemble complexe de muscles puissants. Commençons par le grand dorsal, le muscle dont dépend la forme en «V» et l’épaisseur du dos vu par derrière. Il couvre la plus grande partie du dos et se place sur les côtes et les vertèbres, dans la partie supérieure du bassin et une petite partie de l’omoplate, puis va s’attacher à l’os du bras en passant sous l’aisselle. Son travail permet de lever le bras pour le tirer en arrière, de le ramener le long du corps et, comme le grand pectoral, de le tourner vers l’intérieur.
Au-dessus du grand dorsal, on trouve le trapèze qui couvre ce qui reste du dos.

Il concerne le cou, les omoplates et la colonne vertébrale. Il a 3 actions principales: soulever les omoplates vers les oreilles, rapprocher les omoplates de la colonne vertébrale, en les resserrant, comme quand on doit projeter la poitrine en avant et, enfin, tirer les omoplates vers le bas.
Le long de la colonne vertébrale sont attachés de nombreux muscles longs qui se croisent et dont la tâche est, selon la zone prise en considération, de stabiliser la colonne elle-même. Ces muscles sont généralement appelés les érecteurs lombaires. Une de leurs fonctions fondamentales est d’ériger le tronc, depuis le cou jusqu’à la zone lombaire, en permettant de courber la colonne, mais en arrière. Ce sont par exemple ces muscles qui aideront une personne couchée â plat ventre a soulever sa poitrine de la surface plane.
Il y a encore quelques muscles attachés â l’omoplate, mais qui interviennent peu dans les mouvements des bras. Ils sont regroupés sous le terme de muscles para-scapulaires. Nous découvrons le sous-scapulaire et le grand rond qui participent à la rotation interne du bras. Le sous-épineux et le petit rond aident la partie du deltoïde â la rotation externe du bras et sont des muscles fondamentaux pour une stabilité correcte de l’épaule au cours des mouvements. Le grand et le petit rhomboïdes et l’élévateur de l’omoplate (sus-épineux) travaillent avec le trapèze. Le grand dentelé, au contraire, ne concerne pas les bras mais les côtes et permettent à l’omoplate de se mouvoir correctement. Tous ces muscles sont presque entièrement recouverts par le trapèze et le grand dorsal.

Comments

comments